Quelles sont les causes d’un mauvais sommeil ?

Les troubles ou problèmes psychiatriques sont la cause la plus connue de l’insomnie

Parmi ceux-ci, on peut citer :

  • L’anxiété, de nombreuses personnes souffrant d’un trouble anxieux ont du mal à gérer leurs propres pensées et leurs soucis qui les empêchent de dormir la nuit
  • La dépression.
  • Trouble de stress post-traumatique. Les flashbacks et les sentiments de peur et d’anxiété peuvent être responsables des éveils et des cauchemars.
  • Stress et inquiétude. Il arrive souvent que des personnes souffrent d’insomnie alors qu’elles traversent un événement stressant de la vie, comme la perte d’un être cher, la perte d’un emploi ou un divorce, par exemple.

Les causes physiques de l’insomnie

Plusieurs conditions physiques ou médicales peuvent être à l’origine de l’insomnie.

En voici quelques-unes :

  • Les maladies pulmonaires. Elles peuvent inclure l’asthme, la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) et l’apnée du sommeil.
  • Le syndrome des jambes sans repos (SJSR) est assez courant et peut entraîner de l’insomnie. Il se caractérise par une sensation inconfortable de picotement dans les jambes, accompagnée d’une envie irrésistible de les bouger.
  • La maladie de Parkinson est un trouble neurologique dans lequel les troubles du sommeil sont courants et peuvent s’aggraver à mesure que la maladie progresse.
  • La douleur. La douleur, quelle qu’elle soit, suffit à empêcher une personne de dormir la nuit.

Si votre insomnie est causée par des facteurs externes ou des conditions connexes, le CBD peut vous aider en traitant les causes de l’insomnie.

 

Comment le CBD fonctionne t’il ?

Les cannabinoïdes et le CBD interagissent avec notre corps à travers le système endocannabinoïde

Le système endocannabinoïde joue un rôle dans le maintien de certaines fonctions de l’organisme, comme l’humeur, l’appétit et le sommeil. 

Le système endocannabinoïde comprend un réseau de récepteurs cannabinoïdes dans le cerveau et le système nerveux central, dont les deux principaux sont les récepteurs CB1 et CB2.

récepteurs cannabinoïdes

En ce qui concerne la manière dont ils peuvent affecter le sommeil, certaines recherches indiquent que celui qui impacte le sommeil directement est le CB1. 

Ce récepteur joue aussi un rôle dans la régulation de beaucoup d’autres fonctions importantes comme la digestion, l’anxiété ou l’humeur pour en citer quelques unes.

Le CBD en agissant sur ce récepteur peut donc diminuer l’anxiété et la douleur, qui peuvent toutes deux interférer avec un sommeil réparateur.

Le récepteur CB2 quant à lui impacte le sommeil de manière indirecte. Ce récepteur touche à notre système immunitaire et donc régule des fonctions telles que l’inflammation, le plaisir et la douleur.

Des preuves scientifiques récentes attribuent de ce fait au CBD des propriétés anxiolytiques, neuroprotectrices, antioxydantes et anti-inflammatoires, antidépresseur, antipsychotique et hypnotique.

Le CBD pour vous aider à dormir

Comme évoqué précédemment, le CBD interagit avec notre système endocannabinoïde. Or, ce dernier intervient, entre autres, dans la gestion des mécanismes du sommeil. Le CBD interagit également avec la sérotonine, qui fait partie des hormones essentielles à nos cycles de repos et de récupération.

Efficacité contre les troubles du sommeil

Ainsi, sans se substituer à un éventuel traitement médicamenteux mais plutôt en le complétant, le CBD peut aider à lutter contre certains troubles du sommeil tels que :

Plus généralement, le CBD améliore la qualité du sommeil, notamment en améliorant les passages du sommeil paradoxal au sommeil profond, et en allongeant la durée des phases de sommeil profond, qui est la phase la plus récupératrice pour notre organisme.

Enfin, le CBD possèderait des propriétés atténuantes sur certains symptômes qui peuvent être à l’origine de vos troubles du sommeil tels que l’anxiété, ou contrer les effets liés à la consommation de substances excitantes telles que le café.

Que nous dit la recherche sur le CBD et le sommeil ?

Les études abondent en ce qui concerne l’effet soporifique du cannabis. Les personnes souffrant de diverses affections, notamment de douleur, d’anxiété et de syndrome de stress post-traumatique, déclarent que le CBD aide à gérer l’insomnie.

Un exemple d’étude de cas détaillé dans la littérature concerne une fillette de 10 ans ayant subi un traumatisme dans sa petite enfance. Un essai d’huile de CBD orale (25 mg) a permis de réduire l’anxiété de cette fillette et d’améliorer la qualité et la quantité de son sommeil.

Une série de cas rétrospective plus importante, portant sur 72 adultes ayant reçu du CBD pour leur anxiété et leurs troubles du sommeil, a permis d’évaluer les données des patients chaque mois, pendant 12 semaines. L’anxiété telle qu’évaluée par l’échelle de l’anxiété de Hamilton avaient diminué au cours du premier mois pour 79 % d’entre eux et restaient faibles pendant la durée de l’étude. Le score de l’indice de qualité du sommeil de Pittsburgh était également amélioré au cours du premier mois dans 67% de l’échantillon.

La douleur, qui peut également provoquer des troubles du sommeil, peut également être soulagée par le CDB. Une méta-analyse de 2018 a noté que le CBD soulageait la douleur, qui à son tour améliorait le sommeil.

Conclusion 

De nos jours, de plus en plus de gens se tournent vers des remèdes plus naturels en tant qu’alternative aux somnifères sur prescription. Les hypnotiques peuvent en effet créer une dépendance et augmentent le risque de mortalité sur le long-terme.

A travers les récepteurs cannabinoïdes CB1 et CB2, le CBD peut avoir un impact positif direct sur le sommeil, mais aussi indirect en limitant les facteurs qui vous empêchent de dormir.

Toutefois, des recherches plus approfondies sont nécessaires afin de faire avancer l’utilisation du CBD et améliorer nos connaissances.